Conseils de sécurité pour courir seul

Prendre la route en toute sécurité

Alors que la pandémie de coronavirus se poursuit, entraînant le report et l'annulation des courses à pied - et de nombreux autres grands événements -, de nombreux coureurs adoptent la course en solitaire. Courir seul peut être une libération de beaucoup de choses, un moment de réflexion, une façon saine de se défouler, une expérience de solitude, de plaisir - mais parfois aussi de dérangement ou même d'effroi. Si courir seul est généralement sans danger, ce n'est pas sans risque - et vous n'êtes pas non plus le seul à avoir des soucis. Les femmes, en particulier, expriment des inquiétudes légitimes à propos de la course à pied en solitaire. En fait, selon une enquête menée par le magazine Le monde du coureurEn effet, 43% de femmes déclarent avoir été harcelées, 30% ont été suivies, 18% ont fait l'objet de propositions sexuelles et 3% déclarent avoir été agressées physiquement alors qu'elles couraient seules.

Bien sûr, quand on court seul, la sécurité et le confort passent avant tout. Nous vous donnons ci-dessous quelques conseils pour vous aider à vous lancer dans la course à pied en solitaire.

Faites confiance à vos instincts

Protégez-vous en donnant la priorité à votre sécurité - équilibrez courage et politesse avec sécurité et suivez votre sentiment. Si vous sentez un danger, fiez-vous à votre instinct et privilégiez la prudence. Se fier à son instinct est peut-être la ligne directrice la plus importante pour se protéger quand on court seul. Ne craignez pas de vous tromper. Si jamais vous vous sentez en danger ou mal à l'aise, agissez pour vous protéger. Vous pouvez par exemple faire demi-tour, prendre un autre chemin, traverser une rue, appeler à l'aide, crier ou vous enfuir. Vous pouvez également utiliser la nouvelle alarme personnelle NATHAN SaferRun Ripcord Siren. Cette minuscule sirène peut alerter les autres en cas d'incident. En cas d'urgence, une simple traction sur la cordelette déclenche une alarme de 120 dB
alarme alertant les passants et décourageant les agresseurs potentiels. Sonorité à plus de 180 mètres et aussi forte qu'une sirène d'ambulance.

Faites connaître votre itinéraire à quelqu'un

Avant de vous lancer dans votre course, assurez-vous de faire savoir à quelqu'un d'autre où vous courez et quel est votre itinéraire prévu. Dites-lui également combien de temps vous allez courir. Vérifiez avec eux une fois que vous êtes revenu sain et sauf. Si vous apportez votre téléphone ou un autre appareil de repérage, vous pouvez les laisser vous suivre pendant que vous courez également. Rangez votre téléphone dans le nouveau tapis de course SaferRun de NATHAN. Ce nouveau waistpak est équipé d'une pochette à rabat intégrée avec couvercle d'écran tactile et de la nouvelle alarme personnelle SaferRun Ripcord Siren.

S'en tenir aux itinéraires les plus fréquentés

Courir seul n'est pas le moment d'essayer un nouvel itinéraire de course inconnu. Restez sur vos lieux de course afin de ne pas vous perdre ou de vous retrouver dans une situation dangereuse et/ou inhabituelle. Choisissez un parcours sûr et bien éclairé, où vous savez qu'il y aura beaucoup de monde. Dans la mesure du possible, variez l'heure et l'itinéraire de votre course.

Portez une pièce d'identité et/ou votre téléphone

Mettez votre permis de conduire et votre carte d'assurance médicale dans votre porte-bagages ou votre smartphone. Le nouveau manchon de téléphone à bras NATHAN SaferRun utilise un téléphone très souple, léger et facile à utiliser pour la course à pied, le patin à roues alignées, la randonnée et bien plus encore. Vous pouvez ranger votre téléphone, votre carte d'identité et votre carte d'urgence dans la manchette de bras, qui reste en place pendant la course. Dans la mesure du possible, essayez de courir avec votre téléphone portable et enregistrez vos numéros ICE (In Case of Emergency). Au lieu de transporter votre téléphone, apportez un dispositif bruyant, tel qu'une alarme SaferRun.

Être visible

Il est facile de rater un seul coureur sur la route, alors assurez-vous d'être bien visible. Courez à la lumière du jour, si possible. Si vous courez tôt le matin ou la nuit, ou même au crépuscule, portez des vêtements légers, clairs et/ou réfléchissants ou utilisez un gilet réfléchissant. Choisissez des couleurs comme le blanc, le jaune, l'orange ou le vert ou le bleu néon. De plus, certains articles comme les gilets de course ou les gilets de taille comportent déjà des éléments réfléchissants. Certains coureurs courent également avec une petite lampe de poche pour s'assurer d'être vus par les voitures qui viennent en sens inverse. De plus, choisissez des parcours bien éclairés, où vous pouvez être vu par les autres. Courez à contre-courant de la circulation pour être mieux vu par les conducteurs.

Écouter

En plus de garder les yeux sur la route (et de surveiller tout signe de danger), assurez-vous que vous pouvez entendre ce qui se passe autour de vous. Vous devez écouter ce qui se passe autour de vous pour surveiller la circulation, les personnes et les animaux qui se trouvent sur votre chemin. Pour ce faire, évitez de porter des écouteurs. Si vous choisissez d'écouter de la musique, réglez le volume à un niveau bas et/ou n'écoutez que d'une oreille.

Avez-vous d'autres conseils ? Partagez-les avec nous sur Social Media @nathansportseu avec #EmpowerYour Run et devenez membre de #TeamNathan

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
fr_FRFrench

MAINTENANT 10% OFF

Les personnes actives sont des personnes en bonne santé. Rejoignez notre communauté Nathan pour bénéficier d'une réduction 10% sur l'ensemble du site.

Ce site web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience possible sur notre site web.